Les grandes vacances d’été approchant, certains d’entres vous sont comme nous, en recherche de leur futur destination pour pouvoir voyager avec son chien. Pour notre cas personnel, il est inconcevable de partir sans la Miss.

Nous allons vous faire partager notre expérience personnelle, sur un grand trajet que nous avons eu l’occasion de faire il n’y pas si longtemps, un Nîmes-Nantes aller-retour soit 10h de trajet chacun, avec et sans autoroute…Une grande partie de la population Française pendant les grandes vacances descend du nord vers le sud, avec des trajets plus au moins long.

Comment voyager en toute zenitude avec son poilu, dont la nature première, n’est pas et de loin, le voyage en voiture…

Kennel Box

Tout d’abord cela commence par une habitude à prendre quand il est chiot, en effet, son premier trajet sera surement vers son nouveau chez lui, celui-ci fini généralement par un vomi…Par la suite, habituez le progressivement à la voiture, vous pouvez commencer par le mettre devant avec vous sur des trajets courts (le devant de la voiture étant la partie où l’on ressent le moins de vibrations). Nous vous conseillons de très vite passer vers l’arrière dans une caisse de transport ou avec une ceinture/harnais de sécurité pour chien, la sécurité avant tout, pour lui comme pour vous! Je vous invite à regarder de vidéo de crash test avec un chien cela fait grandement réfléchir. Enfin pour ceux le désirant, ou part manque de place sur les places arrières, vous pouvez passer à l’étape suivante, à savoir le coffre. Evidemment, sans la plage arrière cela va de soi, pour que le chien ne souffre pas de claustrophobie et même sans cela, on ne l’enferme pas, il doit vous voir ou vous entendre pour éviter le moindre stress.

Personnellement, je vous conseil d’y aller progressivement, car j’ai voulu faire ma maline, Hannah a été direct dans le coffre pensant pouvoir l’habituer jeune, ce que j’en ai gagné, une vraie peur de la voiture (dans un prochain article je vous expliquerai comment nous l’avons vaincu…).

Harnais de sécurité

Votre conduite y joue aussi un rôle très important pour que votre poilu puisse se sentir en sécurité. Il faut penser que votre amour ressent absolument tout, le positif comme le négatif et que la voiture pour lui ce n’est pas inné.

Cela étant acquis, votre poilu aimant la voiture, vous êtes parti pour un trajet zen. Que ce soit pour de petit ou de plus long trajets, voyager avec son poilu n’a rien de contraignant en soi. Il y a cependant quelques règles de base, mais celle-ci son logique comme pour un « enfant ».

  • Toujours avoir de l’eau dans la voiture
  • Une gamelle ou un récipient pour le faire boire
  • Faire des pauses tous les 2/3 heures environs pour le pipi et dégourdir les papattes
  • Ne pas laisser la tête dépasser de la fenêtre pour sa sécurité et pour sa santé
  • Ne jamais le laisser seul dans la voiture, si vous êtes seul et que vous souhaitez faire une p’tite pause, aller plutôt sur les aires de repos, sans station essence, comme ça votre poilu sera partout avec vous…

Nos amours aussi peuvent avoir le mal de transport, stress, vomissements, tremblements !!! Et pourquoi ? Une histoire d’oreille interne, c’est en effet elle, qui permet d’avoir l’équilibre, donc il faut les habituer le plus possible à la voiture dès le plus jeune âge si possible et ainsi que d’autres transports, pour que ce qui n’est pas naturel puisse ainsi le devenir ! Certains seront plus sensible que d’autres.

Voici comment soigner ou du moins soulager le mal de transport :

– Médicamenteuse, un petit tour chez le véto, il vous prescrira un anti-vomitif celui-ci est aussi efficace sur le stress lié au transport,  il aura comme effet sur votre poilu de le rendre zen (Ko) généralement le médicament est actif 24h. Cette solution est envisagée pour de trés long voyage ou un déménagement à l’autre bout de la France, pour que cela soit plus « simple » pour tout le monde.

– L’homéopathie: 

Contre le mal de transport : Tabacum ou Cocculus

Posologie: 3 granules en 9CH la veille du voyage ou 3 granule 5CH au départ puis ensuite toutes les 2 h au cours du voyage. 

– Les fleurs de Bash, ils ont développé une gamme  « Rescue Remedy Pets » qui est une association de 5 essences de Fleur de Bach Original. Elles ont pour effet de calmer votre poilu et ainsi  il sera moins anxieux. Comme avec l’homéopathie cela ne le rendra pas somnolent, ni étourdi.

Posologie : 4 gouttes par voie orale avec l’aide d’une de ses petites friandises ou du fromage…10-12 heures avant le départ, puis répétez toutes les 4 heures (voir notice).

– Les traitements naturels ou de reproduction chimique des phéromones de la chienne ont pour effet d’apaiser votre poilu comme par exemple Adaptil, vendu sur internet, animalerie ou chez votre vétérinaire.

Dans notre cas personnel, avec Hannah nous avons eu recourt 2 fois aux médicaments, pour nos deux derniers déménagements qui nous ont fait traverser la France, il faut noté, aucun vomi ni d’abrutissement de la part de la Miss, juste un peu « Zen », mais elle même.

Nous avons aussi essayé Adaptil, qui pour le coups lui n’a eu aucun, mais aucun effet sur Hannah, vomi, stress la total aucune amélioration.

Pour notre grand trajet Nîmes – Nantes, nous avons testé l’homéopathie, alors effet de circonstance ou non mais le trajet fût au top, pas un vomi, ni stress, il faut quand même le dire depuis un moment (2 mois environ), elle stresse au départ (2min) et ensuite elle se couche, plus de vomi non plus.  Nous faisions que des petits trajets 2 h au max mais dans les montagnes avec les virages qui vont avec, nous étions bien loin cependant des 12h de route qui l’attendait !

En conclusion, il n’y a pas de miracle mais des solutions simples à mettre en place pour des trajets zen. A vous de trouver la bonne formule et surtout la plus adaptée à votre poilu. Surtout n’hésitez pas à en parler autour de vous et à votre vétérinaire.