Adopter en refuge, quelle bonne idée !
Si les animaux nous apportent du bonheur et beaucoup d’amour, il faut savoir que cela est vrai dans l’autre sens. Nous leur apportons de l’amour et du bien-être.

Norman de la chaine Norman qui fait des vidéos, vient d’adopter un chat dans un refuge, Merlin, et à travers sa vidéo on se rend bien compte des conditions d’enfermement de ces boules de poils en attente d’un foyer. S’ils reçoivent des soins, de la nourriture et de l’empathie, ils ne sont pas pour autant libres et heureux. Les refuges sont pleins de ces petits cœurs à prendre.
Certaines idées reçues rendent la décision plus difficile :

Les animaux dans les refuges sont vieux
Faux. Dans les refuges on trouve des animaux abandonnés ou trouvés. Il est donc possible de trouver des chatons et des jeunes chiens entre 2 mois et 2 ans.

Les animaux de refuge sont difficiles à vivre
Faux. Les animaux de refuge ont pu recevoir une éducation ou avoir été traumatisé par cet abandon, mais ils ne sont pas difficiles à vivre. Ils ont besoin d’une phase d’adaptation comme tout un chacun. Parfois le propriétaire se rend compte qu’il n’est fait pour un animal. L’animal subit plus qu’il ne déclenche son abandon.

Les animaux de refuge sont malades
Faux. Dans les refuges, il y a des bénévoles mais également des vétérinaires qui vont les faire passer un examen médicale, les faire vacciner et stériliser.

Il faut savoir qu’adopter un animal ne se fait pas sur un coup de tête, parce que la chose est mignonne ou tendance. Un animal subit également du stress, comme rester seul à la maison, ne pas sortir suffisamment, ou ne pas avoir assez d’attention ou seulement quand le maître le souhaite. On doit adopter un animal en sachant répondre à ses besoins et non aux nôtres. De plus les chiens ne sont pas égaux entre eux, un chien de berger aura d’autres besoins qu’un husky en termes d’exercices. Dans certains centres d’éducation on apprend aux maîtres à s’amuser avec leurs chiens, courir, sauter, rassembler des balles, etc. en fonction de la race de l’animal.

Avez-vous pensé à adopter un animal adulte plutôt qu’un bébé ? Tout d’abord même si la version miniature est adorable avec ses grands yeux et sa fourrure bambine plus vaporeuse que celle d’un adulte, il est question de quelques mois avant que l’animal ne prenne sa forme définitive. Donc même si c’est mignon ça ne dure pas plus d’un an.

Un animal plus âgé sera plus reconnaissant et en général plus calme, plus apaisé. Il aura acquis en expérience et sera plus instinctif. La relation n’en sera que plus étroite.

Adopter dans un refuge c’est prendre parti pour le bien-être animalier
Les documentaires fleurissent sur les trafics de chiens et de chats que l’on trouve dans certaines animaleries. Ces animaux viennent des pays de l’Est et sont élevés dans des conditions d’élevage désolantes. Les chiens (principalement) sont enfermés dans des petites cages et doivent produire des chiots à la chaîne qui seront vendus dans certaines animaleries. Ces chiens passent une vie sans sortir de leur enfer, développent des maladies et n’ont aucune chance de connaître la liberté. La souffrance est dans leurs yeux. Adopter en refuge est une façon de limiter la souffrance animale et de permettre à des petites poilus de connaitre une seconde chance. Dans ce fascicule vous trouverez toutes les informations sur l’adoption en refuge.

Ecrit par Laure Zehnacker